Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2009

Poèmes retrouvés (1)

exposition internationale du surréalisme.jpgGeorge Spad fréquenta les surréalistes et utilisa l’écriture automatique à plusieurs reprises. En témoignent quelques passages de ses œuvres romanesques populaires mais aussi des œuvres surréalistes que seule la puissance de l’inconscient était à même de faire jaillir. Si André Breton se détourna du mode d’écriture automatique en 1922, il présente assez longuement l’écriture automatique dans la premier Manifeste du surréalisme (1924). George Spad n'y fut pas insensible

Plusieurs poèmes et fragments poétiques de George Spad nous sont parvenus. Nous essayerons d'en présenter quelques-uns sur ce site dans l'attente d'une hypothétique publication de l'ensemble de son oeuvre poétique.

Ville de futilité dans la journée. Le tout épicé avec de vieux journaux. Et humide. Et soudain, j'ai vu le Phoenix. Il semble avoir des effets négatifs sur les cheveux. Meringues. Un saut à la boulangerie du quartier et j'ai acheté l’importunité. Joie sarcastique de la dynamite. Non, idiot, il a refusé de goûter la douceur traîtresse. Cette combinaison de doux poison de la haine et de vengeance. Crieurs gesticulants comme ils se rassemblèrent autour de lui, puis de ses talents et de toutes les autres perceptions.

Poème sans titre écrit vers octobre 1924 (collection particulière)

La ponctuation intensément utilisée, jusqu'à briser la phrase, voire la faire disparaître totalement, invite à une scansion dans laquelle points et virgules font alterner accentuées et atones. L'ironie perce et d'imprévus désastres syntaxiques pointent. Si L'Homme chimérique est profondément marqué par le traumatisme de la Première Guerre Mondiale, la poésie spadienne exploite l'inadéquation entre la réalité et la doxa du temps pour mieux la dénoncer.

23:13 Publié dans Oeuvres littéraires 1. Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : litterature, poésie, surréalisme |

Les commentaires sont fermés.