Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2009

Monostiches au pluriel

L'écriture automatique fut l'un des modes d'écriture les plus prisés par Henriette Blanche Perrier pour ses poèmes. La plupart restent inédits jusqu'à aujourd'hui. Malgré nos efforts et la publicité faite autour de sa série d'anticipation ancienne publiée sous le pseudonyme collecitf George Spad, aucune maison d'édition n'a cru bon de rééditer ses autres oeuvres. Comme nombre d'auteurs, elle reste cantonnée aux genres mineurs et délégétimés. Une des ambitions de la Société des Amis de George Spad est d'exhumer l'ensemble de son oeuvre. Nous remercions Jean Brueil de bien vouloir nous entrouvrir les archives familiales de Henriette Blanche Perrier et de régulièrement nous livrer réflexions, inédits et documents.

Il nous a fourni la reproduction d'un extrait d'un carnet sur lequel Henriette Blanche Perrier inscrivit: "Monostiches au pluriel". Nulle autre indication ne vient expliquer ce "titre". S'agit-il d'essais, d'esquisses poétiques visant à créer une oeuvre plus importante? Difficile aujourd'hui de répondre. De ces 148 monostiches nous proposons deux exemples (numérotés 28 et 33b ) qui usent du classique alexandrin:


28. L'autre soufflait la beauté froide du fil nu.


33b. Des fleurs, des arbres, des eaux. Coquille de mer.

 

[Nous remercions Thomas M. animateur du blog La Couronne poétique d'avoir relevé une erreur dans la retranscription du vers 33b - voir les commentaires ci-dessous - et d'avoir permis le rétablissement du texte original]

22:55 Publié dans Oeuvres littéraires 1. Poésie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : poésie |

Commentaires

Le 33b compte 13 syllabes, et n'est donc pas un alexandrin.

Cordialement.

Écrit par : Thomas M. | 08/02/2010

Le 33b est bien un alexandrin mais la transcription fautive a ajouté une syllabe avec le mot "la" à la fin du vers: il faut lire "Coquille de mer".
Nous allons modifier la note afin de rétablir le texte original.
Nous vous remercions de votre vigilance.

Écrit par : Société des Amis de G. Spad | 09/02/2010

Les commentaires sont fermés.